4.5/5 - (10 votes)
Le cancer du sein est le cancer le plus souvent diagnostiqué chez les femmes. En France une femme sur huit sera diagnostiquée d’un cancer du sein au cours de sa vie. Bien que rare, il est également possible que des hommes en soient atteints d’un cancer du sein. Heureusement, les traitements et les résultats pour les patientes atteintes d’un cancer du sein se sont considérablement améliorés au cours des dernières décennies.

Un diagnostic précoce est important pour traiter avec succès le cancer du sein. Si vous connaissez les signes avant-coureurs, vous pourrez obtenir plus rapidement une prise en charge de votre cancer. Le cancer du sein étant très répandu, il est important que chacun en connaisse les symptômes du cancer du sein.

Signes avant-coureurs d’un cancer du sein chez la personne âgée

1. Découverte d’une bosse au niveau de la poitrine, du cou ou des aisselles

Le signe d’alerte le plus connu en matière de cancer du sein est une grosseur dans le sein. Une bosse peut se former dans le sein lui-même, mais aussi dans la région du cou ou des aisselles. Le tissu mammaire s’étend de la clavicule à l’aisselle et à la cage thoracique. Les bosses sont souvent dures et indolores, avec des bords irréguliers, mais certaines d’entre elles peuvent être douloureuses ou sensibles.

La plupart des grosseurs dans le sein peuvent ne pas être causées par le cancer, mais si vous trouvez une bosse, il est important de la faire examiner par un médecin. Il est normal d’avoir des grosseurs dans les seins avant la disparition de vos règles. Si vous avez une grosseur qui ne disparaît pas à la fin de vos règles, vous devez alerter votre médecin.

2. Épaississement ou gonflement des seins

L’épaississement ou le gonflement des seins peut être un signe de cancer du sein. Un gonflement peut également se produire autour de votre clavicule ou de vos aisselles. Cela peut être un signe que le cancer du sein s’est propagé à vos ganglions lymphatiques. Parfois, les patientes remarquent un gonflement des seins sans jamais remarquer de masse. L’épaississement ou le gonflement peut entraîner un changement notable de la taille ou de la forme de vos seins. L’épaississement ou le gonflement peut se produire dans un sein ou dans les deux.

3. Rétractation cutanée de la peau des seins

Une rétraction cutanée au niveau des seins peut apparaître de plusieurs façons différentes. Elle peut se présenter sous la forme d’une seule fossette, si une masse se développe dans le sein et tire la peau vers l’intérieur. Les fossettes peuvent également apparaître en même temps que la peau épaissie, qui peut ressembler aux fossettes d’une peau d’orange. C’est le signe d’une forme rare de cancer du sein appelée cancer inflammatoire du sein. Comme les fossettes sont très visibles, elles sont souvent le premier signe que quelqu’un remarque. Soyez attentif à toute modification de la texture de vos seins.

4. Changements de tétons

Les modifications d’un ou des deux mamelons peuvent être un signe de cancer du sein. Les changements peuvent inclure des écoulements, qui peuvent être sanglants. Le sang peut être un signe que la cause est un cancer du sein plutôt qu’une infection. Votre mamelon peut se retourner vers l’intérieur ou la peau peut devenir rouge, écailleuse ou épaissie.

5. Peau rouge, qui démange, chaude ou épaissie

Parfois, une peau rouge, floconneuse, qui démange, qui est chaude ou épaissie peut être un signe de cancer du sein. La peau épaissie peut commencer à ressembler à une peau d’orange. La cause la plus fréquente de ces symptômes est la mastite. La mastite (ou mammite ) est une infection qui peut se produire pendant l’allaitement mais qui est également un signe de cancer du sein. Si vous présentez ces symptômes et qu’ils durent depuis plus d’une semaine, vous devez en parler à votre médecin.

6. Douleur au sein, dans le haut du dos ou aux épaules

Il est normal de ressentir des douleurs mammaires au moment des règles, en raison des changements hormonaux. Les douleurs mammaires peuvent également être un signe de cancer du sein, surtout si elles durent plus de quelques semaines. La douleur liée au cancer du sein est plus susceptible d’apparaître au niveau des seins, des aisselles ou de la clavicule. Il est également possible que la douleur apparaisse dans le haut du dos ou dans l’épaule.

Certaines patientes supposent qu’elles se sont froissées un muscle de l’épaule lorsqu’elles ont un cancer du sein. Cette douleur peut être due à des métastases, c’est-à-dire lorsque le cancer se propage d’une partie du corps à une autre. Les douleurs à l’épaule et dans le haut du dos sont très fréquentes et ne signifient généralement pas qu’une patiente est atteinte d’un cancer du sein. Si vous avez eu des douleurs aux épaules ou au dos qui ne veulent pas disparaître, un médecin peut vous faire passer un test de dépistage du cancer.

7. Absence totale de symptômes

Certaines femmes atteintes d’un cancer du sein ne présentent aucun symptôme. Il est important de suivre les directives de dépistage même si vous n’avez pas de symptômes. Voici les recommandations actuelles en matière de dépistage :

  • Les femmes âgées de 40 à 44 ans devraient passer un examen annuel des seins et une mammographie si elles le souhaitent.
  • Les femmes âgées de 45 à 54 ans devraient passer une mammographie chaque année.
  • Les femmes de 55 ans et plus peuvent soit continuer à subir une mammographie annuelle, soit passer à une mammographie tous les deux ans.

Les recommandations en matière de dépistage varient d’une femme à l’autres en fonction de nombreux cirières et certaines femmes devraient subir un dépistage plus tôt. Cela est particulièrement vrai si vous avez des antécédents familiaux de cancer du sein, car le cancer du sein peut être génétique. Si vous avez des antécédents familiaux de cancer du sein, demandez à votre médecin quel est le meilleur plan de dépistage vous concernant. Il peut s’agir d’une mammographie ou même d’un test génétique.

Le cancer du sein chez les personnes âgées

Le risque de cancer du sein augmente avec l’âge. Un tiers des femmes diagnostiquées ont plus de 70 ans ! Le risque de cancer en général augmente avec l’âge, et le cancer du sein ne fait pas exception. Si vous vous occupez d’un parent âgé, veillez à ce qu’il subisse un dépistage approprié. Apprenez-lui les signes du cancer du sein afin qu’il sache ce qu’il doit rechercher.

Heureusement, le taux de cancer du sein chez les femmes de plus de 50 ans a diminué ces dernières années. Cependant, avec le vieillissement de la population, le nombre de femmes âgées atteintes d’un cancer du sein continuera d’être élevé.

Il n’existe pas d’approche unique pour traiter le cancer du sein chez les personnes âgées. Les traitements du cancer comprennent la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie. Les médecins utilisent souvent une combinaison de ces traitements pour traiter un cancer du sein. Les médecins doivent tenir compte de la capacité de leurs patients à gérer le traitement lorsqu’ils élaborent un plan de traitement notamment au regard de l’âge du patient.

Les patients plus âgés sont plus susceptibles de ressentir les effets secondaires du traitement que les jeunes patients. Parfois, un traitement minimal peut être la meilleure option. Cela peut être le cas si le cancer n’est pas agressif et que le patient présente d’autres problèmes de santé. Il s’agit d’un domaine de recherche en pleine expansion et les médecins ont des approches différentes.

Conseils pour prendre soin d’un être cher atteint d’un cancer du sein

Si votre proche est atteint d’un cancer du sein, votre première réaction peut être la peur et l’incertitude. Vous pouvez également vous retrouver dans un rôle de soignant / aidant une fois le traitement commencé. Le traitement du cancer est difficile pour l’organisme, et votre proche peut donc avoir besoin de plus de soutien tout au long de la journée. Si votre conjoint est atteint d’un cancer du sein, vous devrez peut-être assumer un rôle plus important en ce qui concerne la garde des enfants et les tâches ménagères.

Voici quelques conseils à garder à l’esprit lorsque vous assumerez votre rôle de soignant :

  • Restez souple et patient. Votre proche peut avoir beaucoup d’énergie un jour, mais se sentir épuisé le lendemain. Évitez d’avoir des attentes et prenez plutôt les choses au jour le jour.
  • Lâchez certaines responsabilités. Si possible, prenez du recul par rapport aux choses qui demandent beaucoup de temps ou d’énergie. Si vous manquez toujours de temps, faites une liste des choses que vous devez faire, puis voyez s’il y a quelque chose que vous pouvez réduire.
  • Acceptez de l’aide. Il y a de fortes chances que des amis et des membres de votre famille veuillent vous soutenir, mais ne savent pas comment. N’ayez pas peur de demander de l’aide, même si c’est aussi simple que de demander à quelqu’un de venir chercher vos enfants à l’école parfois.
  • Demander l’aide d’un professionnel des soins à domicile. En fonction des cas, des aides spécifiques pourront vous être proposés. L’aide d’un professionnel dans ces périodes difficiles pourra vous être d’un grand soulagement et aider votre proche dans son rétablissement.

Comment les soins à domicile peuvent aider les personnes atteintes d’un cancer du sein

Les prestataires de soins à domicile peuvent offrir un soutien aux patientes atteintes d’un cancer du sein à chaque étape du processus. Les soins à domicile peuvent commencer à l’hôpital ou après les traitements. Le personnel de l’adiam peut vous aider à accomplir diverses tâches, adaptées exactement à vos besoins ou à ceux d’un proche. Voici quelques exemples de soutien :

Les personnes qui suivent un traitement contre le cancer du sein ont moins d’énergie que d’habitude. Elles peuvent également être mal à l’aise avec le fait qu’elles ont besoin d’aide pour les tâches quotidiennes. Il peut être difficile de demander à sa famille de l’aider pour des choses comme se laver et s’habiller. Les aides et soins à domicile permettent à votre proche de conserver ses forces pour des activités agréables.

Le personnel de l’adiam est formé pour aider à accomplir ses tâches quotidiennes tout en conservant sa dignité. Un diagnostic de cancer du sein touche toute la famille. Les soins à domicile pour la guérison du cancer offrent une base de soutien sur laquelle chacun peut compter. Si votre proche préfère que la famille ne l’aide que pour certaines tâches, les soins à domicile peuvent combler les lacunes. Si votre proche a un conjoint plus âgé, les soins à domicile peuvent garantir que tous deux restent en sécurité à la maison.

Options de traitement pour les personnes âgées atteintes d’un cancer du sein

Le traitement du cancer du sein chez les personnes âgées est en pleine évolution. Le traitement standard du cancer du sein peut inclure :

Les décisions relatives au traitement du cancer sont très personnelles, car les traitements ont des effets secondaires votre oncologue vous présentera les traitements possibles.

L’Institut du Sein Henri Hartmann, institut de pointe dans la lutte et le traitement du cancer du sein organise chaque année une journée scientifique

Source :

Institut de radiothérapie Hartmann : https://radiotherapie-hartmann.fr

Centre de chirurgie de la femme : https://chirurgiefemmeparis.fr