Call Button
5 (100%) 5 votes

Vous vous inquiétez pour l’un de vos proches qui est malade ? Vous ne savez pas comment faire pour le maintenir à son domicile en toute sécurité ? Et si vous optiez pour une garde malade ? Grâce à elle, votre proche pourra demeurer à domicile et ne sera jamais seul. Zoom sur une solution qui pourrait bien vous aider, vous et votre proche …

Une garde malade pour aider votre proche à domicile

Si l’un de vos proches est malade, mais qu’il ne souhaite pas être placé dans une structure spécialisée, une solution s’offre à vous, et surtout à lui : le recours à une garde malade, une assistante de vie.

Cette dernière n’est pas un médecin, mais elle a pour rôle de s’occuper de la personne en souffrance, au même titre qu’une aide à domicile classique. D’un point de vue physique, mais aussi moral, la garde malade est là pour aider et accompagner le malade dans tous les domaines de sa vie quotidienne.

Que ce soit pour l’emmener aux toilettes, lui préparer à manger, l’aider à s’alimenter, faire l’entretien du logement ou encore tout simplement, lui parler, la garde malade est là, à chaque fois que l’on a besoin d’elle. Habilitée à utiliser tout type de matériel technique (lève personne, lit médicalisé, déambulateur…), elle ne peut toutefois pas dispenser de soins médicaux. Cependant, elle peut aider les patients à prendre leurs médicaments selon les prescriptions.

Quand faire appel à une assistante de vie ?

Toute personne âgée, handicapée ou malade, qui ne souhaite pas être hospitalisée ou placée dans un établissement spécialisé, peut bénéficier d’une garde malade. Cette aide s’adresse principalement aux personnes en perte ou en manque d’autonomie et permet le maintien à la maison.

L’adiam Paris propose ses services d’aide et soins à domicile sur la région Parisienne depuis plus de 50 ans avec plus de 600 professionnels de santé, qualifiés et expérimentés, notamment dans les soins infirmiers, la maladie d’Alzheimer, les handicaps

Selon vos besoins, vous avez le choix entre 2 services :

Prestataire : la solution la plus complète car l’adiam est l’employeur des aides à domiciles et s’occupent de tout pour vous.

Mandataire : vous serez l’employeur de l’assistante de vie mais l’adiam vous aide dans les tâches administratives.

N’hésitez pas à contacter l’adiam pour en discuter et trouver la solution la plus adaptée à votre situation.

Les aides financières possibles

Embaucher une garde malade peut s’avérer coûteux selon la formule choisie. Pour permettre à un maximum de personnes en difficulté d’en bénéficier, il existe certaines aides de l’Etat, notamment l’APA mandataire (allocation personnalisée d’autonomie) ou la PCH (prestation de compensation du handicap). Ces aides sont versées par le Conseil départemental. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, contactez le service d’aide à domicile de l’adiam.

Il existe également une aide fiscale : une réduction d’impôt qui permet de prendre en charge une partie des frais engagés pour les services d’une assistante de vie. Si vous remplissez les conditions fixées par l’administration fiscale, il vous sera possible de déduire 50% du montant des dépenses de l’aide à domicile du montant de votre impôt. Les montants déductibles sont cependant plafonnés).

L’objectif de ces aides étant de permettre au plus grand nombre de malades de ne pas perdre leurs repères en ayant la possibilité de rester chez eux le plus longtemps possible.

Vous l’avez compris, avoir recours à une assistante de vie est à la fois bénéfique pour le malade (qui a de l’aide et de la compagnie au quotidien), mais aussi pour la famille (qui est sereine en sachant son proche entre de bonnes mains).

N’hésitez pas à contacter l’adiam pour une prise en charge et vous accompagner dans les démarches.