Auxiliaire de vie à domicile

Comment accompagner les aînés sereinement dans leur quotidien ?

Le temps passe et, avec lui, l’énergie des jours d’antan. Pourtant, l’espérance de vie de nos aînés s’allonge d’année en année. Malheureusement, le manque de place dans les hôpitaux ou le coût onéreux des EHPAD ne facilitent pas la prise en charge des seniors.

Pour certains dont le quotidien est marqué par le handicap et la maladie, le besoin d’assistance est nécessaire. À l’heure où l’individualisme a gangrené une partie de notre société, certaines personnes ont choisi de mettre leur temps et leur énergie au profit des autres : c’est le cas des auxiliaires de vie à domicile.

Cette aide est souvent requise par les proches, désireux de sortir la personne âgée de son isolement et de le maintenir à son domicile dans la dignité. Les auxiliaires de vie leur rendent la vie plus facile, tant d’un point de vue pratique que psychologique. Aujourd’hui, l’adiam s’occupe de fournir des services d’aide à domicile adaptés à tous les profils, pour votre bien et celui de vos proches.

Quelle(s) différence(s) entre aide à domicile et auxiliaire de vie à domicile ?

L’auxiliaire de vie est diplômée d’Etat et a suivi une formation complète et adaptée. Ce professionnel compétent apporte son aide aux personnes fragilisées, dépendantes, ayant des difficultés passagères dues à l’âge, à une maladie, à un handicap ou à des difficultés sociales.

Lors de sa formation, l’auxiliaire de vie a reçu des cours théoriques et suivi un stage pratique, de façon à se confronter à la réalité du monde professionnel. Au quotidien, l’auxiliaire de vie apporte son aide à la personne âgée sur plusieurs points :

Les auxiliaires de vie peuvent travailler dans plusieurs milieux. Toutefois, ils sont généralement employés par des centres d’action sociale, des associations, des entreprises privées ou des maisons de retraite.

De son côté, l’aide à domicile effectue sensiblement les mêmes tâches. En revanche, le type de public dont elle s’occupe est souvent plus large. Là où l’auxiliaire de vie est chargé de veiller sur les personnes dépendantes, l’aide à domicile a plus un rôle d’accompagnement des personnes âgées. Elle est un soutien quotidien, notamment pour faire les courses, le ménage, la toilette, les repas… Mais aussi pour écouter, échanger, partager des moments de complicité. Le but de l’aide à domicile est d’accompagner les seniors afin qu’ils puissent continuer à vivre en autonomie dans leur domicile.

En quoi l’intervention d’un auxiliaire de vie à domicile est-elle bénéfique ?

aide vie domicile ParisL’auxiliaire de vie à domicile est un professionnel formé au soutien des personnes dépendantes et/ou en situation de handicap. Au quotidien, l’auxiliaire de vie devient plus qu’un soutien pour les seniors. Il est un accompagnant, un visage à regarder tous les jours ou presque, une oreille à qui se confier. Grâce au travail d’accompagnement de l’auxiliaire de vie, les personnes âgées en perte complète d’autonomie peuvent continuer à vivre dans leur domicile dans la dignité et la sécurité. Souvent réfractaires à l’idée d’intégrer un établissement spécialisé, les personnes aidées se sentent à l’aise à ses côtés et apprécient de pouvoir profiter du confort de leur habitation.

L’auxiliaire de vie est également un soutien important d’un point de vue moral et psychologique. Il représente souvent l’un des seuls liens que la personne âgée a avec le monde extérieur. Sa seule présence constitue un moyen de lutter contre l’isolement social. Bien que l’auxiliaire de vie ne puisse effectuer aucun acte médical, il agit considérablement sur l’épanouissement des seniors. Ce lien social est souvent indispensable pour des seniors de plus en plus exclus de la société.

Comme nous le montrions plus en amont, le métier d’auxiliaire de vie comporte différentes facettes. L’objectif de l’adiam est de répondre efficacement et rapidement aux besoins de la personne aidée afin de pallier son manque d’autonomie. Dans le cas où une aide médicale serait requise, les proches peuvent demander :

Auxiliaire de vie à domicile ou aide à domicile, le principe est le même : écouter, aider, prendre soin.

Lutter contre la dépression chez les seniors

personne agee auxiliaire vieLe métier d’auxiliaire de vie à domicile est pratiqué par des personnes qui ont des qualités humaines indéniables :

  • Sens du contact ;
  • Altruisme ;
  • Patience ;
  • Bienveillance ;
  • Désir d’être utile aux autres ;

Mais l’auxiliaire de vie à domicile doit également avoir un caractère solide. Il est confronté quotidiennement à des personnes seules, souffrantes voire dépressives. Pour éviter de s’effondrer, l’auxiliaire de vie doit être force d’initiative et proposer aux seniors un accompagnement complet. Parfois, cela passe par des petits gestes simples mais qui aident à se sentir mieux : choisir une tenue avec elle, la coiffer, jouer, réconforter… Non seulement ces actions redonneront de l’estime de soi aux personnes aidées, mais elles contribueront à maintenir un lien social nécessaire.

Trop souvent encore, les personnes âgées sont touchées par la dépression. Celle qu’on appelle la maladie du siècle n’épargne pas les seniors, bien au contraire. Pourtant, la dépression est très courante chez les personnes de plus de 65 ans. Après le départ à la retraite, la diminution des revenus et les maladies peuvent mener rapidement à la dépression. Cependant les sujets âgés ne sont pas souvent diagnostiqués, ce qui complique leur prise en charge. Si votre proche connaît un changement d’humeur alarmant, n’hésitez pas à contacter les services de l’adiam dans les plus brefs délais. Nos professionnels sauront répondre à vos questions et vous aider à attester ou non de l’état dépressif.

Veiller sur l’état de santé des personnes âgées

Au-delà du mal-être psychologique, les personnes âgées sont souvent confrontées à des pathologies liées à l’âge. Pertes de capacités, handicap, problèmes respiratoires… L’auxiliaire de vie doit veiller à maintenir la bonne santé de la personne aidée. En étant parfois sa seule visite quotidienne, elle est à même de détecter des signes anormaux et d’en avertir le personnel compétent. Souvent, elle évite la mise en danger des personnes en perte d’autonomie et met un point d’honneur à lui fournir un environnement paisible. Pour y parvenir, l’auxiliaire de vie travaille souvent au sein d’une équipe polyvalente d’aide et de soins à domicile : le SPASAD.

Les obligations de l’auxiliaire de vie pour les personnes âgées

Pour entrer dans les détails, l’auxiliaire de vie se doit de remplir certaines tâches lors de leurs visites.

  • Bientraitance : l’auxiliaire de vie à domicile doit s’engager à prendre soin de la personne aidée. L’intimité de la personne doit être préservée, le respect de sa dignité également.
  • Bienveillance et respect : vouvoyer la personne aidée, frapper avant d’entrer, appliquer les règles de politesse… Toutes ces actions doivent être appliquées par l’auxiliaire de vie.
  • Tolérance : l’auxiliaire de vie ne doit porter aucun jugement sur la personne, ses croyances et ses pratiques. Il entre dans un univers qui n’est pas sien et doit s’y adapter. Il en va de même pour les habitudes de vie ou les comportements. L’auxiliaire de vie est chargé de faciliter l’autonomie de la personne âgée. À ce titre, elle s’adapte à son fonctionnement préalable en observant ses habitudes de vie.
  • Discrétion : bien évidemment, l’auxiliaire de vie s’engage à ne pas divulguer les informations personnelles sur le senior hors du cadre professionnel. Ce qui se passe à domicile doit rester entre l’auxiliaire de vie et la personne aidée, sauf en cas de mise en danger de celle-ci.
  • Abus d’autorité : L’auxiliaire de vie n’est ni médecin, ni infirmier, ni faisant partie de la famille de la personne aidée. À ce titre, il ne peut pas avoir accès aux coordonnées bancaires, utiliser un chéquier ou exiger un objet de valeur. Sa présence doit se faire discrète mais efficace.

Une présence 7/7j et 24/24h à Paris

L’auxiliaire de vie est un professionnel pouvant être sollicité durant le week-end et les jours fériés. En règle générale, il travaille sur une plage horaire assez large, du petit matin jusqu’à la tombée de la nuit. Parfois, et si les proches le demandent, une assistante de vie peut également être présente la nuit dans le cadre d’un contrat mandataire. Cette surveillance de nuit est très importante pour les personnes âgées atteintes d’Alzheimer ou présentant des difficultés motrices. En étant présente la nuit, l’assistante de vie prévient les risques de chute et accompagne la personne aidée dans ses moindres mouvements.

Il se peut également que l’auxiliaire de vie intervienne lors des périodes de convalescence, notamment après une longue période d’hospitalisation.

L’approche de l’adiam pour les services à domicile à Paris

Vous souhaitez obtenir un accompagnement pour un proche âgé ? L’adiam est une association qui met en relation des professionnels compétents et polyvalents avec les familles des usagers. Pour faciliter cette prise de contact et cerner vos besoins, nous vous proposons de faire intervenir une responsable de secteur à domicile afin d’évaluer la situation. À la suite de cette visite, nous pourrons vous proposons les profils les plus adaptés pour la prise en charge à domicile de votre proche.

Notre association est bâtie sur des valeurs fortes d’accompagnement et d’écoute au quotidien.

Vidéo explicative sur le métier d’auxiliaire de vie à domicile

BESOIN D’UNE AUTRE PRESTATION ?