Le 1er décembre 2019, est apparu en Chine le premier cas de coronavirus. Depuis cette date, le coronavirus qui frappe la planète depuis 9 semaines maintenant continue de s’étendre. À la vitesse où avance sa progression, tous les chiffres annoncés sont déjà obsolètes au moment où ils sont lus ou entendus. Pourtant, nous parlons bien de pandémie mondiale puisqu’à ce jour une trentaine de pays à travers tous les continents sont touchés. Regardons en détail sa progression, les précautions à prendre, et les risques encourus, en particulier chez nos aînés.

Coronavirus 2019, les chiffres

Les coronavirus appartiennent à une grande famille de virus pouvant aller d’un simple rhume à des maladies plus virulentes telles que le SRAS. Apparu début Décembre dans la ville de Wuhan, située dans la province de Hubei en Chine, un nouveau coronavirus a fait son apparition. Appelé 2019-nCoV il continue sa progression sans faiblir. Sur les 24 dernières heures, les autorités chinoises ont annoncé 65 nouveaux décès, ce qui monte le total de décès en Chine à près de 500, et 3.887 nouveaux cas recensés. Au niveau international, les premiers décès hors de Chine ont été annoncés et à ce jour, plus de 24.000 cas ont été recensés, la plupart en Chine. Chaque jour à travers le monde, de nouveaux cas sont identifiés. En France, à près de 9.000 kilomètres de l’épicentre de la contagion, on dénombre 6 cas avérés positifs de coronavirus. Tous sont hospitalisés en isolement et parmi eux, un homme âgé de 80 ans en provenance de Chine, actuellement hospitalisé en réanimation à Paris. À ces 6 cas déjà porteurs du virus en France, 6 autres cas suspects sont en observation et restent confinés et contrôlés deux fois par jour afin d’analyser l’évolution de leur état. Ce qui représente peu de risque pour la France.

coronavirus paris

Comment se propage le Coronavirus ?

La source animale à l’origine du coronavirus semble être validée, mais depuis le 19 Janvier 2020, les autorités sanitaires chinoises ont confirmé le caractère interhumain de la transmission.

En France, le ministère de la santé prévient que les virus sont détruits par la chaleur et qu’une viande ou un poisson mal cuit peut contenir des virus encore actifs. Il est donc important de prendre soin de bien cuire ces aliments et si, une fois cuits ils doivent être conservés, de les couvrir et de ne pas les mettre en contact avec des aliments non cuits afin d’éviter toute contamination croisée.

Pour l’heure, un contact par les airs semble être privilégié. Ainsi une personne contaminée qui tousse et envoie des postillons peut contaminer son entourage proche. Le port du masque est donc fortement recommandé face à certains symptômes.

Comment protéger nos aînés contre le coronavirus ?

Toutes les personnes ayant des contacts avec les personnes à risques et immunodéprimées doivent prendre toutes les précautions. Comme pour toutes les maladies contagieuses, les mesures de précaution connues sont de tousser dans son coude, de se laver les mains régulièrement avec de l’eau savonneuse, à ce sujet, les solutions hydro alcooliques sont également très efficaces contre les virus. Si vous toussez, portez un masque et utilisez des mouchoirs à usage unique. De plus, les aidants proches des personnes âgées doivent s’assurer qu’elles ne mangent pas de viande ou de poisson mal ou non cuit.

Les gestes préventifs sont très importants afin de minimiser les chances de contamination :

Prévention Coronavirus