Call Button
Comment bien préparer la sortie d’hôpital d’une personne âgée ?
5 (100%) 15 votes

Le séjour à l’hôpital d’une personne âgée, notamment lorsqu’il est de longue durée, peut-être une véritable épreuve et remettre en cause l’autonomie de l’individu. Mieux préparer les personnes âgées au retour à domicile après une hospitalisation est essentiel afin de mettre en place toutes les conditions nécessaires à un retour à la maison le plus serein possible.

Lors de la sortie de l’hôpital, certains patients, qui par exemple étaient hospitalisés pour des chutes, n’auront peut-être pas le même degré de mobilité qu’avant leur accident. Quant à d’autres, le fait d’avoir été totalement pris en charge lors de leur séjour en milieu hospitalier peut engendrer une perte de confiance en soi et un manque d’assurance dans leurs capacités une fois de retour chez soi. Dans certains cas, cela peut compromettre le maintien à domicile des personnes âgées. C’est pourquoi l’entourage doit assurer un bon accompagnement au retour à domicile après une hospitalisation de leur aîné.

Un séjour à l’hôpital quand on est âgé est déjà une épreuve en soi. On perçoit l’annonce de la sortie d’hôpital de la part des médecins à la fois comme une joie de retrouver son domicile mais aussi avec une certaine appréhension quant aux difficultés qui peuvent survenir en rentrant. Ces difficultés peuvent être liées à votre manque de mobilité, de force physique pour gérer votre quotidien, mais cela peut être aussi des préoccupations financières quant à savoir comment vous allez pouvoir financer aussi bien des soins médicaux à domicile, que le matériel médical indispensable ou encore des services d’aides à domicile.

Pas de panique, il existe de multiples façons de vous aider à gérer votre sortie d’hospitalisation. Voici quelques conseils utiles.

Association aide à domicile à Paris

Préparer la sortie en amont et non au dernier moment

Le premier conseil que l’on peut vous donner est de penser à votre retour au domicile avant votre admission à l’hôpital. Si votre hospitalisation était prévue, et que vous n’arrivez pas à l’hôpital en urgence, faites-vous aider si besoin par vos enfants ou par une tierce personne pour les démarches concernant votre séjour hospitalier et la sortie. Vous vivrez ainsi bien mieux votre séjour et ne vous consacrerez mentalement que pleinement à votre rétablissement et à votre guérison en évitant les tracas administratifs et matériels.

La prise en charge publique des frais d’hospitalisation

retour à domicile de l’assurance maladie PRADOSi vous êtes hospitalisé dans un hôpital public ou dans une clinique privée conventionnée, l’Assurance Maladie va rembourser 80% de vos frais d’hospitalisation. Les 20% restants seront pris en charge par votre mutuelle. La seule chose que l’Assurance Maladie ne prend pas en charge est le forfait hospitalier qui s’élève à 20€ par jour, à savoir que ces 20€ peuvent être remboursés par votre mutuelle. A noter que, si vous remplissez certaines conditions, vous pouvez être exempté du forfait hospitalier journalier.

Un petit conseil, n’hésitez pas à souscrire à une bonne mutuelle. Lorsqu’on est âgé, les soucis de santé sont fréquents et il faut considérer la mutuelle comme un investissement santé qui vous épargnera bien des tracas.

Encourager le maintien à domicile des personnes âgées

Afin de préparer au mieux la sortie de l’hôpital et surtout envisager les meilleures options, le patient ainsi que ses proches peuvent prendre conseil auprès d’une assistante sociale présente au sein même de l’hôpital. Celle-ci abordera l’ensemble des paramètres à prendre en compte lorsque l’on envisage un retour à domicile (évaluation du degré de dépendance, besoin d’aménagement du logement, visite du personnel médical pour les soins à domicile…).

Les mesures proposées et mises en place pour faciliter le retour de la personne âgée dans son logement dépendent de ses facultés à vivre au quotidien de façon plus ou moins autonome. La grille AGGIR permet à des professionnels de santé de définir le niveau d’autonomie d’une personne âgée en fonction de ses capacités à accomplir les activités de la vie quotidienne de manière indépendante. Selon les recommandations de l’équipe médicale, certaines aides (médicale, au ménage, psychologique…) accompagneront le senior dans cette étape clé et répondront aux besoins des spécifiques de chaque personne âgée.

Faire une demande d’Apa (allocation personnalisée d’autonomie)

Vous êtes déjà dans une situation de perte d’autonomie ou vous allez l’être après votre séjour. N’attendez pas et faites une demande d’Apa (Allocation Personnalisée d’Autonomie) auprès de votre département, du CCAS de votre mairie ou d’un point d’information local pour personnes âgées. En cas de besoin, l’Apa d’urgence peut être attribuée dans le cadre d’une procédure d’urgence (apa en urgence uniquement à Paris)

La perte d’autonomie se qualifie par le besoin d’aide pour accomplir les actes de la vie courante ou par le besoin de surveillance constante qu’exige votre santé. Votre degré de perte d’autonomie sera évalué et une somme vous sera allouée mensuellement selon votre profil.

Faire une demande d’ARDH si vous n’avez pas l’Apa

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation appelé l’ARDH permet de prendre en charge une partie des frais d’aides à domicile engagés lors de la sortie de l’hôpital.

L’ARDH peut donc grandement vous aider à gérer votre retour par des actions telles que : la mise en place d’une aide à domicile (ménage, repas), l’aide à la vie quotidienne et à la sécurité (courses alimentaires, téléassistance, transports…) et des aides techniques par exemple pour équiper ou aménager votre logement.

Elle est attribuée pour une période de 3 mois maximum (à compter de la date de sortie) pour un montant plafonné de 1800€ par an et par bénéficiaire. La demande est à faire impérativement avant votre sortie de l’hôpital si elle est prévue, sinon immédiatement à la sortie.

Encourager le maintien à domicile des personnes âgées

Afin de préparer au mieux la sortie de l’hôpital et surtout envisager les meilleures options, le patient ainsi que ses proches peuvent prendre conseil auprès d’une assistante sociale présente au sein même de l’hôpital. Celle-ci abordera l’ensemble des paramètres à prendre en compte lorsque l’on envisage un retour à domicile (évaluation du degré de dépendance, besoin d’aménagement du logement, visite du personnel médical pour les soins à domicile…).

Les mesures proposées et mises en place pour faciliter le retour de la personne âgée dans son logement dépendent de ses facultés à vivre au quotidien de façon plus ou moins autonome. La grille AGGIR permet à des professionnels de santé de définir le niveau d’autonomie d’une personne âgée en fonction de ses capacités à accomplir les activités de la vie quotidienne de manière indépendante. Selon les recommandations de l’équipe médicale, certaines aides (médicale, au ménage, psychologique…) accompagneront le senior dans cette étape clé et répondront aux besoins des spécifiques de chaque personne âgée.

L’Hospitalisation à Domicile (HAD)

On parle d’Hospitalisation à Domicile (HAD) quand les médecins autorisent au patient d’écourter son séjour à l’hôpital et de terminer les soins à domicile, ou quand l’hospitalisation peut se faire à domicile.

Dans les deux cas, l’HAD permet au patient de recevoir un traitement thérapeutique personnalisé établi par une équipe médicale.
Vous serez éligible à l’HAD pour des soins ponctuels (antibiothérapie, chimiothérapie…), pour des soins de réadaptation au domicile (après maladie neurologique, cardiaque ou pour un traitement orthopédique) ou pour des soins palliatifs. Comme pour une hospitalisation, elle est prise en charge à 80 % par l’Assurance Maladie ou à 100 % pour certaines situations, comme les affections de longue durée exonérante.

Avec votre accord, l’HAD peut être demandée par votre médecin traitant ou hospitalier.

Le service de retour à domicile de l’assurance maladie : PRADO

Sortie hôpital aide Paris

En 2010, l’assurance maladie a initié un programme d’accompagnement dans le retour à domicile pour les patients hospitalisés.

Le PRADO est un programme, qui vise à améliorer la continuité des soins à domicile après la sortie de l’hôpital. Ce programme de suivi pluridisciplinaire est actuellement proposé aux patients couverts par le régime général de la caisse d’assurance maladie.

Le programme PRADO vise à assurer un suivi de haute qualité pour les patients qui reviennent à leur domicile après une hospitalisation dans le but d’éviter les ré hospitalisassions.

Ce service a été initié pour anticiper les besoins du patient liés à son retour à domicile après l’hospitalisation et fluidifier le parcours hôpital-ville.

Les principaux enjeux de Prado, qui s’inscrivent dans les objectifs fixés par la stratégie nationale de santé, sont :

  • de préserver la qualité de vie et l’autonomie des patients ;
  • d’accompagner la diminution des durées de séjour à l’hôpital ;
  • de renforcer la qualité de la prise en charge en ville autour du médecin traitant ;
  • d’améliorer l’efficience du recours à l’hospitalisation en réservant les structures les plus lourdes aux patients qui en ont le plus besoin.

Les patients participants se voient assigner un conseiller en assurance (Conseiller Assurance Maladie), qui agit comme facilitateur entre les professionnels de la santé à l’hôpital et le patient.

Le programme PRADO commence lorsque le patient est encore à l’hôpital et se poursuit pendant une période de suivi d’une durée qui est fonction de l’hospitalisation après la sortie de l’hôpital. Les patients jugés admissibles par le personnel médical de l’hôpital reçoivent une première visite de leur conseiller en assurance pendant leur séjour à l’hôpital. A la sortie de l’hôpital, le patient reçoit un journal de suivi et reçoit les informations nécessaires sur le programme. Le conseiller en assurance prend ensuite des rendez-vous de suivi avec les omnipraticiens et s’assure que tous les rendez-vous sont réalisés.

Comment se déroule le service ?

Un conseiller de l’Assurance Maladie va à la rencontre du patient hospitalisé, déclaré éligible à Prado par l’équipe médicale hospitalière, pour lui présenter l’offre et recueillir son adhésion avant sa sortie.

Le médecin traitant est alors contacté par l’Assurance Maladie qui l’informe de l’adhésion de son patient au service et propose de planifier si besoin un premier rendez-vous. Le conseiller de l’Assurance Maladie prend également contact avec tous les autres membres de l’équipe de soins primaires pour initier le suivi du patient en lien avec le motif de son hospitalisation après son retour à domicile.

Une aide-ménagère peut être organisé en lien avec les services sociaux.

Ce dispositif permet de bénéficier de 20h d’aide à domicile financé par la CPAM.

L’adiam, toujours enclin à offrir le maximum de services à ces usagers est conventionné avec le programme PRADO de l’assurance maladie afin de proposer un maximum d’aide et de soins à domicile à Paris pour ces usagers. L’ADIAM est conventionné par la CPAM dans le cadre du dispositif PRADO .

aide à domicile Paris

Source : https://www.ameli.fr/paris/medecin/exercice-liberal/services-patients/prado

Aménager le domicile

L’une des problématiques que les personnes âgées qui souhaitent continuer à vivre à leur domicile rencontrent le plus fréquemment est de savoir si le logement qu’ils occupaient avant leur hospitalisation remplit toujours les conditions de sécurité et de confort nécessaires à leur maintien à domicile.

Suite à une évaluation personnalisée par un ergothérapeute, dont la mission est de préserver au maximum l’autonomie des personnes souffrant de handicap moteur, ainsi que de sa visite au domicile du patient, une liste des aménagements à prévoir sera établie. En effet, avec l’âge et d’autant plus suite à un séjour en milieu hospitalier qui peut être invalidant, il est fort probable que l’adaptation de l’environnement quotidien de la personne soit nécessaire. Afin d’éviter les chutes, des chemins lumineux ou bien des capteurs de présence qui permettent l’allumage automatique des lumières peuvent être installés. Il existe également des détecteurs de fumée, d’intrusion ou bien de mouvement qui rassureront le senior mais également ses proches. De plus lourds travaux peuvent être envisagés, notamment la transformation d’une baignoire en douche dans le but de préserver au maximum l’autonomie de la personne âgée et garantir son maintien à domicile dans des conditions optimales.

Accompagner son proche

L’expérience d’un séjour à l’hôpital est en général relativement traumatisant pour une personne âgée qui peut craindre de ne plus pouvoir retourner vivre dans son logement. Or, le maintien à domicile est de nos jours un souhait que partagent nombre de nos concitoyens les plus âgés. Hormis la mise en place d’aides spécialisées tant médicale que paramédicale, l’environnement social de la personne âgée est extrêmement important. En effet, plus elle sera soutenue par sa famille ou ses amis, plus elle sera épanouie et se sentira en confiance dans sa maison.

Par ailleurs, la stimulation intellectuelle générée par les échanges avec les proches sera un bon rempart contre la perte de facultés cognitives qui survient fréquemment pendant la vieillesse et peut être aggravée lors d’épisodes difficiles comme une hospitalisation. La famille peut également inciter son proche à participer à des activités collectives si possible à l’extérieur de son domicile afin de conserver une vie dynamique qui facilitera la sortie de l’hôpital.

Contacter l’ADIAM en amont pour préparer votre sortie de l’hôpital

Depuis plus de 50 ans, l’ADIAM à Paris intervient en délégation de service public pour le maintien à domicile des personnes fragilisées. Membre à part entière de l’économie sociale, l’Association Loi 1901 ADIAM n’est guidée que par sa vocation de solidarité.

N’hésitez pas à nous contacter, du dossier de prise en charge public des frais jusqu’à la sortie de l’hôpital avec une aide à domicile, l’Adiam peut vous aider dans les meilleures conditions.

Vous pouvez faire une demande de prise en charge gratuite qui ne vous oblige en rien.

Une conseillère se rendra à votre domicile pour établir un bilan personnalisé et multidimensionnel de votre situation afin d’évaluer avec vous la totalité de vos besoins liés à votre situation. Elle pourra vous proposer les solutions les plus adaptées notamment l’aide pour le dossier de prise en charge publique, l’aide à domicile, les soins infirmiers, le soutien psychologique, et tant d’autres services. Une équipe d’ergothérapeutes peut également venir à votre domicile pour vous proposer des travaux d’aménagement et d’adaptation de votre domicile.

Vous savez maintenant presque tout sur les solutions d’accompagnement à votre sortie d’hôpital. N’hésitez pas à anticiper les démarches avant l’hospitalisation pour être serein et garder votre énergie pour votre rétablissement après votre séjour hospitalier.

©2018 adiam - Tous droits réservés | Mentions Légales Politique de confidentialité