5/5 - (2 votes)

La radiothérapie intervient dans le traitement de certains cancers en vue d’irradier les tumeurs. Bien que moins toxique que la chimiothérapie par exemple, ce traitement entraîne chez certains patients et notamment chez les personnes âgées des effets secondaires comme les nausées, la fatigue et les réactions cutanées. Des solutions existent heureusement pour les soulager.

La définition de la radiothérapie

La radiothérapie est un traitement du cancer qui utilise des radiations ou des rayonnements pour éliminer la tumeur. La radiothérapie est utilisée dans de nombreux cancers comme le cancer du sein, le cancer de la prostate… Elle permet ainsi de limiter la multiplication des cellules cancéreuses tout en préservant les cellules saines dans la zone traitée. Elle vient généralement en association à d’autres traitements comme la chirurgie ou la chimiothérapie. Entre autres, deux techniques de radiothérapie existent pour traiter les patients atteints de cancer, à savoir :

La radiothérapie par voie externe

Cette pratique utilise une machine appelée « accélérateur linéaire de particules ». Cet équipement est installé à proximité du patient et diffuse en faisceau des radiations pour tuer localement l’ADN de la tumeur et éviter leur prolifération. Il s’agit de la technique la plus fréquente de radiothérapie.

La radiothérapie par voie interne

Aussi appelée « curiethérapie », la radiothérapie interne consiste à implanter des sources radioactives dans le corps du patient. Cette technique permet donc de diffuser de manière constante des radiations pendant quelques heures, voire quelques jours, afin d’éliminer les cellules cancéreuses. Le cancérologue peut également procéder à la radiothérapie métabolique qui consiste à ingérer ou injecter la substance radioactive pour qu’elle se fixe sur les cellules malades et détruise la tumeur.

Le processus de traitement par radiothérapie

Le traitement de radiothérapie commence par le repérage au cours duquel le radiothérapeute relève les zones à irradier. Il procède à un scanner qui lui permettra de détecter de manière précise les tumeurs à éliminer, ainsi que les organes sains à protéger. Puis vient la séance de traitement qui doit être réalisée dans une salle spéciale, étanche aux radiations. S’il s’agit d’une radiothérapie externe, le traitement est effectué en ambulatoire. En revanche, une radiothérapie interne exige une hospitalisation de quelques jours dans un service spécialisé et équipé de chambres qui empêchent la diffusion des radiations. Une fois la séance terminée, le patient est libre de rentrer, surtout si le traitement est effectué en ambulatoire.

Radiothérapie : les effets secondaires et comment les soulager ?

Bien que la radiothérapie se révèle efficace contre les tumeurs, des effets secondaires peuvent apparaître suite à une exposition aux rayonnements et radiations. Les plus fréquents qui surviennent pendant la durée du traitement :

  • la fatigue qui se manifeste à cause de la maladie et les déplacements pour se rendre aux séances. Pour lutter contre cette sensation, il est recommandé d’adapter votre rythme de vie à votre état de santé.
  • les érythèmes cutanés sur la zone traitée. Lorsque les rayonnements traversent la peau, ils peuvent entraîner l’apparition de rougeurs, de sécheresses cutanées et de démangeaisons. L’épiderme étant sensible et fragile, il faut éviter de s’exposer au soleil et de porter des vêtements en matières synthétiques qui ont tendance à irriter la peau. Optez pour les matières douces comme le coton et veillez à ce qu’aucun bouton, élastique ou étiquette ne vienne se frotter à la région traitée. Douchez vous à l’eau tiède et utilisez du savon doux, comme du savon de Marseille. Évitez également de raser votre peau. Il est aussi conseillé d’appliquer la crème prescrite par le médecin pour apaiser les sensations d’inconfort.
  • les difficultés à avaler et la diminution de la production de salive qui surviennent suite à une irradiation de la bouche, du cou, de la tête ou du haut du thorax. Dans ce cas, vous devez garder la cavité buccale humide en buvant suffisamment et en vous brossant les dents au moins trois fois par jour avec une brosse à dents douce. Un gel anesthésique local s’avère également efficace pour soulager les douleurs dans l’œsophage. Privilégiez les aliments faciles à avaler. Ils peuvent également être mixés avec du bouillon ou du lait pour leur donner la bonne texture. L’alcool, le tabac, les aliments acides ou tout autres produits pouvant irriter la cavité buccale sont cependant à bannir.

Selon la zone traitée, la radiothérapie peut également être à l’origine d’effets secondaires plus spécifiques comme les troubles de la fertilité, la perte de cheveux, des nausées et des vomissements. Elle peut également occasionner des troubles cardiaques et des troubles pulmonaires. Dans tous les cas, il convient de signaler immédiatement chaque symptôme au médecin traitant afin qu’il puisse vous guider vers un traitement adapté visant à limiter les inconforts liés au traitement.

soins domicile cancer senior

Aides pour les personnes âgées atteints de cancer

L’adiam dispose d’un service de soins infirmiers à Paris. Sur prescription médicale et pris en charge par l’assurance maladie, ce service permet d‘apporter des soins à domicile adaptés aux personnes âgées malades.

Des Infirmières assurent le suivi thérapeutique, la surveillance des traitements ainsi que l’évaluation de la douleur. Tous les intervenants de l’adiam sont formés à l’accompagnement, une sélection adaptée des personnels permet d’être au plus près des besoins spécifiques de la personne.

En cas d’arrêt maladie de longue durée, l’adiam vous constituera une demande de prise en charge auprès de la CPAM (Sécurité Sociale) pour pouvoir bénéficier d’aide à domicile.

De même vous pourrez déposer un dossier auprès de la Ligue Contre le Cancer pour un éventuel financement. Dès l’accord l’adiam vous prendra en charge dans les actes de la vie quotidienne.

Source  :  https://www.elsan.care/fr/radiotherapie-metz-iprm/radiotherapie