Call Button
Danger du froid : comment se protéger du froid chez la personne âgée dépendante ?
5 (100%) 2 votes

Le froid et les seniors ne font pas bon ménage. En effet, le froid est responsable de nombreuses pathologies qui peuvent avoir des conséquences graves chez les personnes âgées. Fragiles, elles risquent davantage l’hypothermie que les sujets jeunes.

Dès que le thermomètre descend, leur température corporelle s’abaisse et comme elles ont dû mal à évaluer l’atmosphère environnante, elles réagissent souvent trop tard. La prise de médicaments augmente également leur fragilité face au froid, tout comme la perte d’appétit et le manque de mobilité.

Les risques de pathologies liées au froid

Hiver aide personne âgée

Les vaisseaux sanguins se contractent sous l’effet de l’air froid et conduisent à une accumulation de dépôts graisseux et calcaires dans les artères des personnes présentant des risques de maladie cardiovasculaire. Ce phénomène, appelé rupture des plaques d’athérome, a pour conséquences l’aggravation de l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde ou l’AVC (accident vasculaire cérébral).

Le froid est également à l’origine de l’augmentation des maladies respiratoires comme la congestion pulmonaire. On note aussi une aggravation des crises d’asthme. Les affections pulmonaires se traduisent par une toux persistante, un essoufflement, une oppression thoracique. Si elles ne sont pas soignées rapidement, elles peuvent devenir graves, voire mortelles. Elles prennent des formes diverses, telles que pneumonie, bronchite, pneumopathie et peuvent aller jusqu’à la tuberculose. Elles ne sont donc pas à prendre à la légère.

Chez les personnes âgées, les affections pulmonaires conduisent à un affaiblissement général de leur état de santé qui peut aller jusqu’à la détérioration des fonctions cognitives.

 Il est donc conseiller de prévenir plutôt que de guérir !

5 conseils pour les personnes âgées pour lutter contre le froid

Voici quelques conseils faciles à mettre en place au quotidien pour lutter contre le froid et limiter les risques de congestion chez une personne âgée dépendante.

1. Avoir un logement bien isolé

Une des premières règles à respecter est de ne pas exposer les personnes âgées au froid et aux courants d’air. Vérifiez l’isolation de leur logement s’il est ancien et, au besoin, faites faire des travaux. Des aides de l’État peuvent vous être accordées. Vous trouverez tous les renseignements en cliquant sur le lien suivant : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1328

Dans l’habitation, veillez à conserver une température entre 20 et 24°C et disposez des humidificateurs si l’air est sec.

2. Porter des vêtements adaptés

Faites porter des vêtements chauds et confortables qui n’entravent pas les mouvements de la personne dont vous avez la charge et protégez efficacement ses pieds avec des chaussons et des chaussures adaptés. Les extrémités se refroidissent très vite chez la personne âgée, surtout en cas de mauvaise circulation sanguine.

3. Bouger régulièrement

Le manque de mobilité aggrave le phénomène. Autant que possible, aidez la personne âgée à faire quelques exercices physiques simples et de la marche, sans forcer. En effet, bouger évite le refroidissement.

4. Bien s’hydrater

Les personnes âgées ressentant moins la soif, elles boivent peu et se déshydratent facilement. La déshydratation, contrairement à ce que l’on pense, n’est pas un phénomène lié uniquement à la canicule. Par temps froid, il est aussi important de boire. Pensez de même aux potages de légumes de saison, ils sont faciles à digérer et réchauffent le corps.

5. Avoir une alimentation équilibrée

Une nourriture équilibrée est essentielle : par manque d’appétence, les personnes âgées ont dû mal à se nourrir correctement. Or, avec une bonne alimentation, l’organisme se protège mieux des agressions extérieures, froid ou virus.

Comme les tous petits, les personnes âgées sont vulnérables et très sensibles au climat environnant. Prendre soin d’elles, surtout si elles sont dépendantes, est un acte vital. Un simple rhume qui se soignera en quelques jours chez un adulte jeune peut avoir des complications graves chez un sujet âgé. En cas de problème respiratoire, n’attendez pas et consultez immédiatement un médecin.

En cas de besoin, n’hésitez pas à faire appel à l’adiam pour bénéficier d’aide à domicile pour vous soulager dans les tâches du quotidien.