Call Button
Les difficultés rencontrées par une personne handicapée dans sa vie de tous les jours
5 (100%) 1 vote

Que le handicap survienne dès la naissance, suite à un accident ou à une maladie invalidante, le quotidien d’une personne à mobilité réduite peut s’avérer un véritable parcours du combattant. En effet, la moindre activité de la vie quotidienne que les valides ont l’habitude d’exécuter rapidement et sans difficulté représente pour certaines personnes vivant avec un handicap ou une paralysie, une épreuve qui met en péril son épanouissement et empêche son intégration totale dans la société.

Ces barrières sont, malheureusement, encore nombreuses et les initiatives qui visent à améliorer le quotidien des personnes à mobilité réduite sont trop peu mises en valeur et bridées dans leur développement par manque de ressources ou de reconnaissance.

Les problématiques se multiplient lorsqu’il s’agit de personnes handicapées vieillissantes qui accumulent les difficultés liées à leur handicap ainsi que celles auxquelles sont confrontés tous les seniors.

L’hébergement et le maintien à domicile, font partie de ces obstacles qui, parmi d’autres comme les problèmes de mobilité, d’accès aux services publics ou bien à l’emploi, contribuent à altérer la qualité de vie des personnes handicapées jeunes ou plus vieillissantes lorsqu’elles ne sont pas prises en charge de manière idoine.

Logement adapté au handicap ou hébergement en structure spécialisée

Chaque personne en situation de handicap présente des besoins bien spécifiques en ce qui concerne l’aménagement de son logement. Lorsque le handicap apparaît de manière soudaine, cette adaptation peut être d’autant plus difficile que le logement existant ne répond pas aux besoins spécifiques. Un accès avec des escaliers, des portes trop étroites, un plan de travail trop élevé sont autant d’éléments qui entravent la bonne circulation de la personne handicapée dans son propre logement et, de fait, dégrade son quotidien.

L’adiam dispose d’une équipe d’ergothérapeutes spécialisés dans l’aménagement du domicile. L’adiam intervient à Paris et dans les départements du 92,93 et 94.

Certains aménagements spéciaux peuvent se faire facilement afin d’apporter le maximum de confort à la personne à mobilité réduite. La domotique et les objets connectés proposent un large panel d’outils qui facilitent le maintien à domicile d’une personne en situation de handicap ou de paralysie (l’allumage automatique ou le contrôle à distance des installations électriques, systèmes d’alerte et d’alarme en cas de chutes ou d’absence de réaction Etc .)

Lorsque le maintien à domicile devient impossible, notamment dans le cas des personnes handicapées vieillissantes, d’autres solutions d’hébergement doivent être envisagées. Les EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) proposent des réponses aux difficultés d’hébergement des personnes handicapées vieillissantes. La mission des EHPAD est de préserver au maximum l’autonomie de nos ainés tout en leur garantissant des conditions de vie dignes (logement décent, restauration et accès aux soins).

Être mobile et actif lorsque l’on est handicapé : un défi de tous les jours

Par ailleurs, en dehors de son logement, une personne à mobilité réduite doit se confronter de manière quotidienne à de nombreux obstacles pour se déplacer. Même si les autorités tentent en permanence de faire progresser la législation concernant l’aménagement des villes (voirie), établissements et services publics pour faciliter l’accès aux personnes en situation de handicap, les progrès dans ce domaine avancent trop lentement. L’accès aux transports en commun par exemple est toujours très difficile pour les personnes qui se déplacent au fauteuil roulant les empêchant de circuler facilement et de manière autonome.

Rester actif constitue dès lors un challenge d’autant plus ardu à relever. Grand nombre de professions ne sont pas adaptées aux personnes handicapées. En outre, bien que les entreprises se doivent de répondre à l’obligation d’embaucher un certain nombre de travailleurs handicapés, l’accès à l’emploi n’est pas toujours facile pour ces personnes qui, dans le monde de l’entreprise également, requièrent des installations spécifiques pour adapter leur mission ou leur lieu de travail à leur handicap.

Faire valoir ses droits

Pouvoir se déplacer et accéder aux services mis à la disposition de l’ensemble de la société, obtenir un emploi, vivre dans un logement décent et adapté et bénéficier de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) sont autant de combats auxquels sont confrontées les personnes handicapées notamment vieillissantes afin de faire valoir leurs droits.

Les actions d’associations d’aide à la personne comme celle de l’adiam permettent un accompagnement conventionné et personnalisé aux personnes en situation de handicap ainsi qu’à leurs proches ou aidants. Les démarches administratives parfois lourdes et fastidieuses constituent pourtant une étape incontournable afin de faire constater les besoins spécifiques d’une personne à mobilité réduite et ainsi lui apporter une prise en charge la plus adéquate possible.