service d’aide & de soins à domicile

phone Rappel gratuit

Les aides à domicile : Un rôle essentiel dans le maintien à domicile des personnes dépendantes

Les aides à domicile travaillant avec l’adiam constituent un élément fondamental permettant aux personnes nécessitant un suivi, qu’elles soient âgées ou handicapées, de maintenir un certain niveau d’autonomie.

Leur mission : permettre aux personnes dépendantes et /ou fragilisées de rester à domicile.

Cependant, plusieurs questions se posent : quelles sont les conditions pour bénéficier d’une aide ? Qui sont les aides à domicile ? Quelles sont leurs fonctions ? Qu’apportent-ils aux personnes âgées et à leurs proches ?

 

Déterminer les besoins

Selon que la personne soit âgée ou handicapée, les besoins seront déterminés de manière différente.

Pour une personne âgée, une responsable de secteur polyvalente de l’adiam se rendra au domicile de la personne âgée afin de faire une évaluation multidimensionnelle.

Le financement de ces heures se fait via une prise en charge publique en fonction du degré de dépendance et des ressources financières de la personne.

Il est accessible pour tous ceux qui ont plus de 60 ans. Un certificat médical accompagné d’un dossier sera nécessaire pour définir le niveau de prise en charge, en fonction d’une grille de dépendance.

Le taux de dépendance est établi selon la grille AGGIR précisant dans quel groupe la personne se situe. Il existe 6 groupes, le plus faible niveau de dépendance étant le groupe 6, et les groupes de niveaux 1 à 4 étant ceux donnant accès à l’APA.

Pour une personne handicapée, les heures d’aides humaines sont établies via la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), dont le financement dépend de la Prestation de Compensation du Handicap, financé par le Département de Paris.

 

Des aides différentes selon des besoins différents

Trois catégories d’aides à domicile :

  • L’agent à domicile : ce poste se focalise sur les tâches ménagères, le linge, les courses, le ménage, etc..
  • L’employé à domicile : cette fonction nécessite une formation ou un certificat d’assistant(e) de vie aux familles. L’aide apportée est plus importante et recouvre, en plus de ce qu’effectue un agent à domicile, l’aide à la toilette, l’accompagnement à l’extérieur, et l’aide aux tâches administratives légères….
  • L’auxiliaire de vie sociale : destiné aux personnes fortement dépendantes, son travail comprend non seulement les tâches effectuées par un employé à domicile, également l’aide à la toilette, le change, le transfert entre le lit et le fauteuil, et l’accompagnement en fauteuil roulant. Les auxiliaires de vie sociale mandatés par l’adiam ont tous et toutes passé avec succès le diplôme d’auxiliaire de vie sociale.

 

Le temps de prise en charge

Le temps de prise en charge varie entre un passage par jour jusqu’à tous les jours, sept jours sur sept, en fonction des besoins qui auront été déterminés et des prises en charge.

Le planning est établi mettant un accent particulier pour continuer à attribuer la même personne au domicile de la personne dépendante, selon les nécessités du service.

Les aides à domicile ne sont pas simplement là pour apporter une aide dans les travaux quotidiens, l’impact psychologique et social représente un objectif essentiel : l’humain reste prépondérant.

Les personnes dépendantes retrouvent souvent un lien social que la solitude avait fait parfois disparaître. Un goût pour la sortie ou refaire ses courses apparaît à nouveau.

Des personnes initialement réticentes au besoin d’aide changent d’approche grâce à la relation humaine qui s’est établie.

Vous êtes en recherche d’une auxiliaire de vie? Remplissez le formulaire de demande d’évaluation et l’un de nos conseillers prendra contact avec vous dans les plus brefs délais.